October 7, 2021

Chefs d’entreprises, entrepreneurs : “l’affacturage” … vous connaissez ? L’affacturage n’aura plus de secret pour vous !

On a fait un petit sondage autour de nous… On a demandé à nos proches, amis et familles, s’ils savaient ce qu’était l’affacturage. Sans demander plus d’explications, juste nous dire si quelqu’un avait déjà entendu ce terme.  

En réponse, soit on a eu : « l’affactu quoooiiii ? », soit on a eu : « oui, alors, c’est simple en fait, l’affacturage, appelé aussi factoring, est une technique de droit commercial par laquelle le factor se charge des risques de recouvrement des factures d’une entreprise commerciale ».
Aïe !
Allez, Trésoria se lance et vous promet qu’à la fin de cet article, l’affacturage n’aura plus de secret pour vous !
Faisons simple pour commencer : l’affacturage, c’est la possibilité de céder vos factures à un établissement de financement.

L’affacturage ok, mais pour qui ? et… pourquoi ?

Qui peut prétendre à l’affacturage ?

Vous êtes à la tête d’une entreprise, artisan, commerçant ou exercez en profession libérale. Peu importe le secteur et la taille de votre activité ou que vos clients soient étrangers, vous pouvez prétendre à l’affacturage.

Une seule obligation quand même, sinon ce ne serait trop simple, vos clients ne doivent pas être des particuliers. L’affacturage, c’est du BtoB !

Pourquoi avoir recours à l’affacturage ?

Ce n’est pas très compliqué à comprendre, mais pas facile à expliquer, alors rien de tel qu’un bon exemple !

Vous êtes une société d’électricité et avez décroché un contrat avec un  « gros » du bâtiment. Vous êtes ravis (qui ne le serait pas ???) mais vous n’avez pas suffisamment de trésorerie pour financer l’achat de matériel et votre  « gros » du bâtiment vous a prévenu : les délais de paiements n’interviendront que sous 90 jours !

La solution : signer un contrat d’affacturage avec un factor à qui vous remettrez toutes vos factures client au fur et à mesure de leur émission.  Celui-ci vous règle le montant indiqué dans le contrat dans les 24 à 48 heures et assure le recouvrement de la créance à son échéance.

Simplifions

Un schéma simplifié s’impose :

1 – Commande de votre client

2 – Vous livrez et facturez votre client

3 – Vous transférez vos factures au Factor

4 – Vous êtes payé par le factor directement, sans délais.

5 – Le factor se charge de relancer votre client

6 – Le client paie le factor : la boucle est bouclée.

Source : https://www.petite-entreprise.net/

Le Contrat d’affacturage

Premier point, le fond de garantie !

Le factor, il est gentil mais il n’est pas naïf ! Avant de s’engager à vous avancer de l’argent, il va évaluer les risques qu’il prend pour vous et surtout se prémunir des risques d’impayés ou de litiges. Et pour ça, il va se constituer progressivement un fond de garantie à partir des premières factures. Ce fond de garantie vous sera rendu à la fin du contrat.

Le fond de garantie détermine la quotité de financement à laquelle votre entreprise a droit : si votre fond de garantie est de 10%, le financement de vos factures sera de 90% ; s’il est de 15%, le financement sera de 85%, etc.  Une fois le montant du fond de garantie atteint, le financement sera de 100%. Sachant cela, vous avez tout intérêt à négocier le fond de garantie du factor.

Deuxième point, le coût de l’affacturage ou comment se rémunère le factor…

Eh oui, le factor, il est comme tout le monde, il faut qu’il mange lui-aussi, alors il se rémunère à partir des factures que vous lui aurez cédées.

Ce coût comprend :

  • la commission d’affacturage : le factor prend un pourcentage sur votre chiffre d’affaires cédé ou forfaitaire,
  • la commission de financement : le factor applique un taux d’intérêt sur le montant de l’argent avancé pendant toute la durée du prêt,
  • les frais de dossiers.

Et en cas d’impayés ?

Si le factor est dans l’impossibilité de récupérer son argent (dans le cas où par exemple, votre client n’est plus solvable), il va se servir du fond de garantie qu’il a constitué en y prélevant le montant des factures impayées qu’il vous a avancé.

L'avis de Trésoria

Connaître cette solution de financement c’est bien, savoir comment ça fonctionne c’est mieux : L’affacturage sert à financer votre BFR (Besoin en fonds de roulement).

Deux solutions peuvent être proposées par votre banque, pour financer ce BFR : l’escompte du poste client et le découvert. L’escompte très en vogue il y a quelques années dans les PME tend à disparaître. Quant au découvert, simple dans son application, il reste toujours aléatoire. Il dépend essentiellement de la qualité de votre bilan mais surtout, il a le redoutable inconvénient de pouvoir être remis en cause à tout moment par votre banquier.

Vous l’aurez compris, obtenir des financements auprès de votre banque pour votre BFR et particulièrement votre poste clients est loin d’être un long fleuve tranquille : d’où l’affacturage !

Pour être clair et transparent : Trésoria est un intermédiaire entre le factor et une entreprise souhaitant souscrire à un contrat d’affacturage. Notre rôle est primordial pour vous chefs d’entreprises : nous anticipons, détectons et solutionnons votre éligibilité en matchant le bon factor avec votre besoin.

  • Nous permettons à l’entreprise d’économiser un temps considérable dans le choix de son factor. En effet, chaque factor est spécialisé dans un secteur d’activité, une typologie d’entreprise (in bonis ou sous procédure collective), voire une taille d’entreprise.
  • Nous permettons au futur adhérent au contrat d’affacturage d’obtenir des conditions financières optimales grâce à nos liens forts entretenus avec les acteurs de l’affacturage en France.
  • Nous accompagnons l’entreprise tout au long de la durée de vie du contrat d’affacturage, qui peut s’avérer parfois difficile notamment en matière de ratios de financement des factures.

Valentin veille à ce que nos stratégies d’abordage ou d’accostage soient propices aux conditions, à la cible et à nos objectifs. Il est garant de la distribution d’une expérience client réussie. Si Trésoria a le vent en poupe c’est de sa faute. 😎

Nos derniers articles

Ne manquez plus l'actualité du financement alternatif pour les professionnels.